7 juillet 2017

Grosse chaleur au jardin du Luxembourg

C'est toujours un régal de "croquer" les gens sous le soleil ! Dans toutes les positions, ils s'offrent au soleil après 9 mois de grisaille et les conversations vont bon train... sous les ombres des palmiers.

Beaucoup de spots où dessiner tranquillement des activités et points de vue variés.


4 juillet 2017

Montmartre encore sous la pluie...

Dimanche 2 juillet, stage Randocroquis et dernier de la saison. Pas de chance, comme la veille, pluie en rafales... Dessins entre les gouttes... Mais l'après-midi, ça s'est arrangé ! Et tous mes stagiaires sont repartis avec le sourire ! Et moi, je me suis offert un croquis du ciel sous le Lapin Agile.

Ambiance maussade pour commencer la journée... au café Montmartre, sur la place des Abbesses.


On continue devant le célèbre épicier de Amélie Poulain...

Ou la contre plongée depuis la rue des Trois Frères. La motivation des stagiaires est au rendez-vous. 
Leur bonne humeur aussi !

Après un rapide croquis du passe muraille, je les emmène à la Villa Léandre.





Petite démonstration de ciel devant le cimetière de Montmartre.


Et pour finir, grand ciel bleu devant le Lapin Agile.



Encore un peu de Maroc à Paris...

J'ai tellement aimé la Mosquée, qu'après le stage Randocroquis de juin, j'y suis retournée avec les USK. Je ne m'en lassse pas ! Cette fois là, grisaille au programme... Averses en perspective...

Abri relativement confortable sous les arcades du jardin. Vue sur le minaret sous les trombes d'eau. Ca change des semaines précédentes sous la canicule.

Montmartre entre les gouttes

Dernier week-end Randocroquis samedi 1er juillet à Montmartre. Ca a mal commencé... Après la canicule, les trombes d'eau. Pas facile de trouver des endroits confortables pour dessiner à l'aquarelle ! Finalement l'église Saint-Jean nous a très bien servi d'abri. Au Bistrot de la Galette (accueil charmant), chacun a "croqué" son voisin. Puis nous avons navigué entre les averses pour finir sous un presque soleil au pied du Sacré Cœur. Merci à tous les stagiaires pour leur bonne humeur, leur motivation et leur talent ! Et en fin de stage, j'ai pu dessiner sous un grand soleil.

La banne du Café Saint-Jean comme parapluie... dessiner demande de la motivation ;)))

Repli stratégique à l'église Saint-Jean sur la place des Abbesses

Ca croque même en plein déjeuner, rue Lepic !

Moi aussi d'ailleurs !


La grisaille a pris le dessus sur les gouttes. Ouf ! Dalida veille sur nous.


Et le soleil refait surface en fin d'après-midi... Les églises me portent chance !



Et je me suis offert un croquis sur les marches du Sacré Cœur, bondé de monde.