5 décembre 2017

Les tropiques en hiver

Déjà 2 ans que j'ai dessiné aux Serres d'Auteuil.... J'avais déjà compris que s'il l'on veut dessiner de la verdure sans que cela ressemble à un plat d'épinards, il faut VRAIMENT différencier les verts, quitte à ce que ne soit plus vraiment la réalité. J'avais plus "peint" que dessiné.

Petit exercice personnel avant mon cours du lendemain sur les verts. Pas très convainquant bien que je me sois appliquée à choisir mes végétaux dans un cadrage serré, différencier les verts des différentes plantes, dessiner mes végétaux-vedette au feutre, ajouter des complémentaires (rouge en l'occurence) pour éviter la monotonie et dessiner une amorce de structure qui donne un peu de vigueur à l'ensemble. Le "gommage" du fond de verdure n'est pas très réussi... bourbeux même.

Me voilà mieux avec ce dessin. La lumière dans cet angle était fabuleuse : accentuant naturellement la différence des verts bleus ou jaunes. Une amorce de structure en arrondi était la bienvenue suggérant un environnement plus large. L'utilisation du orange du palmier faisait chanter les verts et bleus. L'utilisation du chaud-froid alternativement dans les plans, préconisé par Marion, était une bonne solution pour différencier les plans. Et un peu de feutre donnait un peu de définition à certains éléments et donc "un peu de nerf". Bref, J'espère que